SANTO

DAIME

J’ai découvert l’existence du Santo Daime lors de mon voyage dans la région d’Acre, au coeur de l’Amazonie brésilienne. Ce mouvement religieux pratiqué par les Huni Kuin, peuple aborigène que je venais rencontrer (cf Huni Kuin) qui se décrit lui même sur son site web (http://www.santodaime.org/site/site-antigo/doctrine/whatis.htm) comme « priant dieu, Jesus christ, les saints, les anges et les êtres spirituels de multiples cultures, plus particulièrement des cultures Chrétiennes, Indigènes et Africaines ». L’Ayahuasca (du quechua aya et huaska couramment traduit « liane des esprits » ) un breuvage à base d’écorces de lianes aux propriété hallucinogènes, est utilisé comme sacrement au cours de leurs cérémonies religieuses à l’instar de l’hostie dans la religion catholique. Lors de ces cérémonies fixées par le calendrier religieux annuel, les membres du culte chantent les versets de leur doctrine en musique, dansent et consomment à intervalles réguliers l’ayahuasca, rebaptisé « Santo Daime » comme la religion elle même.